Blog Posts

4 septembre 2014

Le stress, syndrome des temps modernes, pour les expatriés aussi !

Blog expatrié

remedes au stress des expatriés

Dans un monde qui demande toujours plus de performances, il est difficile d’échapper au stress et à ses conséquences. Si parfois le stress est nécessaire pour avancer et est positif pour la productivité, il peut en revanche avoir, à forte dose, des effets néfastes sur la santé. Heureusement, il existe des méthodes pour mieux contrôler son stress et en éviter les conséquences fâcheuses.

Que se passe-t-il quand on est stressé ?

Le stress est une réaction physiologique à une situation de danger ou à un besoin de se dépasser pour atteindre un but. Cette réaction est bénéfique dans le sens où elle va mettre en marche un mécanisme d’attaque pour se sortir d’une situation périlleuse.

Votre corps réponds en libérant des hormones qui vont vous aider à vous préparer ou à affronter une menace. Le rythme cardiaque s’accélère, votre pression sanguine augmente, dans le but d’amener à vos muscles plus d’oxygène et de glucose.

Cette réaction était vitale pour les premiers hommes, afin de survivre dans un environnement hostile où la nature n’était pas encore domestiquée comme elle l’est maintenant. Aujourd’hui dans la jungle urbaine, cette capacité à réagir rapidement est toujours présente en nous et nous vient en aide dans des situations bien différentes.

Les causes du stress

Les causes du stress sont bien sûr multiples et chacun réagit différemment mais d’une manière générale on peut identifier quelques situation génératrices de stress :

  • surcharge de travail
  • perte d’emploi
  • chamboulement familial (mariage, divorce, naissance…)
  • évènements traumatiques
  • déménagement
  • expatriation

 

L’impact sur votre santé

Un peu de stress est souvent nécessaire, comme moteur de votre efficacité. Il permet d’augmenter ses performances quand il le faut vraiment, par exemple pour un examen important ou un rendez vous professionnel. Mais trop de stress pendant trop longtemps est néfaste pour votre santé, d’un point de vue physique et psychologique :

CONSÉQUENCES PHYSIQUES:

  • Maladies cardiaques
  • Problèmes de poids
  • Troubles du sommeil

CONSÉQUENCES PSYCHOLOGIQUES:

  • Irritabilité
  • Incapacité à se concentrer
  • Dépression

 

Le stress des expatriés

Outre le stress professionnel, scolaire ou familial, les expatriés sont également confrontés au choc culturel. En effet, déménager à l’étranger vous force à vous adapter rapidement à de nouvelles règles et à des changements profonds dans votre vie de tous les jours.

Le stress du déménagement est déjà un choc, mais il faut ensuite savoir gérer le choc psychologique et émotionnel d’une arrivée dans un pays bien souvent inconnu. Quand on arrive à l’étranger en tant qu’expatrié, tout devient nouveau, du langage au climat, des règles sociales au climat, et la liste peut être longue.

Tout ce processus est appelé choc culturel, et il passe par différentes phases :

1. La « lune de miel » : On est excité et ultra motivé, toutes les nouvelles expériences sont vues positivement.

2. La frustration : Après quelques temps, l’excitation des premiers jours est retombée et les choses exceptionnelles du début deviennent banales. On commence à idéaliser son pays d’origine et à considérer que dans le pays d’accueil tout va de travers.

3. L’ajustement : Finalement, vous commencez à accepter les différences et à considérer que finalement ce n’est pas si mal. Vous commencez même à apprécier certaines différences culturelles.

4. L’optimisation : C’est un point où vous êtes complètement en phase avec la nouvelle culture, et vous vous sentez presque aussi à l’aise qu’avec votre culture d’origine.

Gérer le choc culturel

Gérer le choc culturel c’est faire ce que vous pouvez pour vous adapter à la culture de votre pays d’accueil. Afin de ne pas rester coincé à la case « frustration », et avancer le plus rapidement possible vers la case « Optimisation » voici quelques conseils :

Restez en contact avec des gens qui sont restés « au pays ». Cela vous apportera un peu de réconfort, et surtout vous évitera le choc culturel inversé quand vous rentrerez (si vous rentrez!)
Apprenez en le plus possible sur la culture de votre pays d’accueil, avant le départ et après. Une connaissance accrue de la nouvelle culture permet d’éviter les surprises et les « moments de solitude » en cas d’impair.
Parlez. Si votre expatriation est prévue pour un pays qui parle une langue différente, commencer par apprendre quelques phrases simples de tous les jours. Prévoyez des cours de langue une fois sur place. Cela permet aussi de faire des rencontres.
Restez ouvert d’esprit sur votre culture d’adoption. Se faire des amis parmi les locaux est le meilleur moyen pour se sentir bien intégré.
Gardez la forme. Au lieu de vous enfermer et de manger pour retrouver un peu de réconfort, restez actif et mangez sainement afin d’entretenir votre santé mentale et physique. C’est une notion très importante pour bien encaisser le choc culturel.

Que faire face au stress ?

Identifier les causes

Il y a de nombreuses choses à faire pour combattre le stress. La première est d’en identifier les causes, en tenant un journal par exemple. En notant les situations où l’on ressent du stress, il sera aisé ensuite de reprendre ses notes pour envisager à tête reposée les scénarios à appliquer pour ces situations.

S’organiser

Vous en ferez plus en étant moins stressé si vous prévoyez un planning avec une priorisation des taches. Il faut savoir dire non, comme faire passer certaines taches avant les autres en fonction de leur importance.

Faire du sport

Votre santé physique influe sur votre mental. Si vous pensez être trop occupé, voici quelques exemples d’activités physiques quotidiennes facilement réalisables : Marcher au lieu de prendre la voiture ou les transports en commun, faire de l’exercice en groupe permet de se motiver, promener le chien, prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur…. Gardez en tête qu’un peu c’est mieux que rien, et que plus c’est mieux !

Dormez bien

Si vous ne dormez pas assez, les effets à court terme sont l’irritabilité et une incapacité à gérer le stress. Mais sur le long terme, le manque de sommeil augmente les probabilités de dépression, maladies cardiaques, diabète et une dégradation de l’état de santé général.

La plupart des adultes ont besoin de 8 heures de sommeil par nuit pour être en forme. Cependant, si vous vous sentez fatigué ou agité pendant la journée, c’est qu’il vous en faut plus ! Essayez d’aller vous coucher ne serait ce qu’une demie heure plus tôt. Les effets sont parfois remarquables.

Trucs et astuces pour mieux dormir :

Une chambre chaude vous donnera une plus grande sensation de bien être mais une chambre fraîche vous permet de mieux dormir
Évitez les écrans et les lumières intenses avant d’aller vous coucher. Cela stimule votre cerveau qui à besoin au contraire de se détendre.
Mettez en place un processus de coucher afin de créer un cycle auquel votre corps s’habituera. Le sommeil sera plus facile à trouver et plus réparateur.
Supprimer le café et la nicotine le soir. Ces excitants perturbent l’endormissement. L’alcool peut aider à s’endormir mais le sommeil est de bien moindre qualité.
Faites de l’exercice. Surtout des sports doux tels que la natation ou la marche.

Mangez mieux

Il est prouvé que l’alimentation joue un rôle prépondérant sur notre santé au quotidien. Préparez vous même vos repas. Ils contiendrons moins de sucres, de sel ou de graisses que les plats industriels préparés ou ceux des restaurants.

 

Comment assurer ma santé face au stress ?

Les contrats AzurExpat incluent la prise en charge des traitements psychologiques, que ce soit en hospitalisation ou en consultation de spécialistes. Un service de soutien psychologique est également mis en place par certains de nos partenaires. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

 

 

 

3 juillet 2015

Focus sur assurance santé MAGELLAN

Blog expatrié / Non classé

Lorsque l’on part en voyage, on pense à toutes les aventures que l’on va vivre, les paysages que l’on va découvrir, les activités que l’on va pratiquer, ou les rencontres que l’on va faire. Mais, et c’est bien normal, on ne prévoit pas que quelque chose d’inattendu peut se produire. en effet, une maladie, un accident, et c’est tout son séjour qui tombe à l’eau, et parfois les conséquences peuvent être encore plus graves! C’est pour cette raison qu’AzurExpat vous propose le contrat Magellan, qui couvre votre santé à l’étranger, mais pas uniquement.

L’assurance voyage, c’est quoi?

Un contrat d’assurance voyage, également appelé assurance temporaire, vous couvre avec votre famille pendant vos déplacements dans le monde, que vous soyez touriste, globe trotter ou professionnel. Vous choisissez avant votre départ la durée de votre couverture, et celle-ci s’arrête automatiquement lors de votre retour à la date convenue. Il est également possible de prolonger ce contrat si vous choisissez de rester plus longtemps sur place sur simple demande.

MAGELLAN en détails

Qui peut souscrire?

MAGELLAN s’adresse à toutes les personnes, de moins de 75 ans, voyageant ou séjournant hors de France de manière temporaire et pour une durée de 1 an maximum. La couverture s’applique dans le monde entier, à l’exception de la France et du pays de nationalité de l’assuré, sauf en cas de séjour ponctuel.

Le contrat peut être souscrit soit en complément de la Caisse des Français de l’Étranger, soit en complément de la Sécurité Sociale Française, soit au 1er Euro de dépense. Attention en cas de souscription en complément de la Sécurité Sociale, il ne pourra pas y avoir de 1/3 payant en cas d’hospitalisation.

Garanties santé

Magellan vous offre une prise en charge de vos frais médicaux à hauteur de 200 000 € partout dans le monde avec le règlement direct de vos frais d’hospitalisation. Pas de frais à avancer dans ce cas. Que ce soit le transport en ambulance, les honoraires médicaux, les analyses ou les médicaments, tout est couvert. Votre chambre privée est même payée jusqu’à 50 € par jour.

En cas de consultation d’un médecin, vos visites sont prises en charge à 100% partout dans le monde, de même que les radiographies, analyses ou médicaments. La médecine courante fait partie intégrante des prestations proposées par le contrat Magellan. Cependant, la maternité n’est pas prise en charge pas cette assurance.

Même en cas d’accident, vous êtes protégés puisque les les prothèses, les lunettes ou lentilles sont remboursées à hauteur de 350 €, et les soins dentaires d’urgence jusqu’à 200 €.

Garanties annexes

On l’a dit, Magellan ne s’arrête pas à la prise en charge de vos frais de santé. Le contrat vous assiste dans tous les désagréments qui peuvent intervenir dans un voyage, et en premier lieu le rapatriement.

En effet, en cas de problème de santé grave, il est possible que vous ne puissiez pas être soigné sur place. L’assureur dans ce cas vous transportera vers la zone la plus adaptée pour vos soins. Cela est pris en charge à 100% par Magellan, et les frais de recherche et de secours sont remboursés à hauteur de 5 000  € par personne et 15 000 € par évènement. Le retour des membres de la famille est bien sûr prévu en cas de rapatriement. Cette garantie comprend également bien d’autres services, comme le paiement d’un billet d’avion ou de train aller / retour pour vous rendre au chevet d’un proche hospitalisé, ou au contraire la visite d’un proche si vous-même êtes hospitalisé. Et que se passe t’il si un sinistre survient à votre domicile? La encore votre retour anticipé est organisé. Un attentat ou une catastrophe naturelle sur votre lieu de villégiature? Un billet d’avion ou de train vous est fournit. Bien sûr, en cas de décès, le rapatriement du corps est organisé, les accompagnants rapatriés, et les frais de cercueil payés jusqu’à 1 500 €.

Les prestations d’assistance concernent également d’éventuels démêlés avec la justice. En cas de problème, une avance de caution pénale est consentie à hauteur de 15 000 €, et des frais d’avocats payés jusqu’à 3 000 €. Ceci s’ajoute à une assistance juridique complète qui comprend des entretiens téléphoniques ou échanges d’e-mail avec un conseiller qualifié, et une prise en charge des frais de justice en cas de litige jusqu’à 16 000 €.

De nombreux services viennent s’ajouter aux garanties santé et rapatriement, ce qui fait de Magellan un contrat d’assurance voyage complet avec lequel on peut partir en voyage en toute sérénité. Par exemple, le service de 1er avis médical vous permet d’être en contact téléphonique avec un médecin 24h/24, 7j/7, pour vous éclairer sur des symptômes ressentis, une équivalence de médicament, une ordonnance que vous ne comprenez pas…

A l’étranger, il est possible que votre assurance française ne vous couvre pas pour les dommages corporels ou matériels que vous pourriez causer à autrui pendant votre séjour, à l’occasion d’un stage ou lors de la location d’un bien. Aussi, Magellan vous assiste à hauteur de 4 500 000€ par sinistre pour les dommages corporels et jusqu’à 460 000 € pour les dommages matériels ou immatériels.

Élément fondamental du voyageur, le bagage peut être perdu ou ou détruit. Magellan ne vous laisse pas tomber puisque vous pouvez être dédommagé jusqu’à 1 600 €, et même en cas de retard de bagage, 200 € peuvent vous être versés, très utiles pour acheter des produits d’hygiène ou des vêtements lorsque l’on doit attendre plusieurs heures pour retrouver ses effets personnels.

Les points forts de Magellan

Une couverture spécialement adaptée aux USA

Lorsque l’on parle de frais médicaux hors de prix, on pense tout de suite aux États-Unis. Pour ne pas vous ruiner avec une simple consultation chez un spécialiste, Magellan prend en charge directement vos soins médicaux dans le réseau AETNA, un des réseau les plus étendu sur le territoire américain avec plus d’1 million de praticiens ou d’hôpitaux référencés. Vous n’avez pas non plus à avancer de fonds pour acheter vos médicaments dans le réseau CVS CAREMARK. De plus, pour éviter les files d’attentes, un service de consultation à domicile vous est proposé. Voila de quoi partir aux USA en toute sécurité!

Des remboursements de frais de santé efficaces

Pour être remboursé de vos frais médicaux, c’est très simple avec Magellan. Que vous soyez assuré en complément de la CFE ou au 1er Euro, pas de complications. Après vous être fait soigné vous demandez une facture détaillée des soins reçus. Vous adressez cette facture au centre de gestion de l’assureur, et vous êtes remboursé selon votre choix, par virement ou par chèque. Grâce au guichet unique avec la CFE, 1 seul interlocuteur, 1 seul remboursement!

Un paiement de la cotisation facilité

2 périodicités de paiement sont proposées à la souscription du contrat Magellan: mensuel ou complet. Pour un voyage de plusieurs mois, vous pouvez donc régler votre assurance de manière fractionnée, par prélèvement sur un compte en France.

A la souscription du contrat, il est possible de régler par carte bancaire directement en ligne. Une fois le paiement enregistré, vous recevez immédiatement votre attestation de couverture.

N’attendez plus et demandez votre devis gratuit d’assurance voyage Magellan pour partir en toute sécurité

27 mars 2015

Assurance Obamacare pour les français expatriés aux USA

Blog expatrié / Se soigner à l'étranger

Obamacare pour les français aux USALe 30 mars 2010 a été votée par le 111e Congrès des États-Unis et promulguée par Barack Obama la loi intitulée « Patient Protection And Affordable Care Act » communément appelée « Obamacare » ou « ACA« . Elle fait suite à une promesse de campagne phare du candidat Obama en 2008, qui souhaitait la mise en place d’une assurance de santé universelle aux USA. Elle fait partie d’une réforme généralisée de la protection sociale aux USA, le Health Care And Education Reconciliation Act.
La réforme du système de santé aux États-Unis date de près d’un siècle. Cette idée était déjà présente dans le programme de Théodore ROOSEVELT lorsqu’il fut battu à l’élection présidentielle de 1912. Medicare et Medicaid ont fait leur apparition en 1962 sous l’impulsion du président démocrate Lyndon JOHNSON. Ils permettent aux personnes âgées et aux plus pauvres d’être assurés.

Cette loi sera remaniée à de nombreuses reprise et ne prévoit finalement pas la création d’un régime public universel, ni même d’assurance publique. Elle stipule que tous les résidents fiscaux aux USA, quelque soit leur nationalité, doivent être assurés par une assurance privée homologuée par l’État Fédéral Américain. Les expatriés français aux États-Unis sont donc impactés par cette réforme et doivent s’y intéresser de près.
Les entreprises de plus de 50 salariés devront elles aussi proposer une couverture sous peine de pénalités.
Cette loi s’accompagne de subventions pour aider les ménages les plus pauvres, d’une augmentation des taxes sur les hauts revenus et sur les sociétés, et de programmes d’économies sur les dépenses de soins notamment en encourageant l’utilisation des médicaments génériques.

Pour être homologuée, une assurance doit remplir plusieurs critères:

  • couverture des soins de médecine courante (outpatient care). Cela concerne principalement les consultations de généralistes et de spécialistes en dehors d’un cadre hospitalier
  • couverture des soins d’urgence
  • couverture des soins hospitaliers
  • couverture de la maternité
  • couverture de la santé mentale et overdoses
  • remboursement des médicaments
  • couverture des soins de rééducation
  • couverture des analyses de laboratoire
  • couverture des soins de prévention (vaccins, visites de routine)
  • couverture des soins pédiatriques, incluant les soins dentaires et l’optique pour les enfants
  • pas de plafond de couverture en montant
  • pas de questionnaire médical (maladies préexistantes prises en charge)

Mon assurance santé est elle homologuée?

A ce jour, les assurances santé internationales pour les expatriés ne répondant pas à ces critères ne sont pas homologuées. Cependant, les assureurs peuvent continuer à couvrir leurs assurés dans les mêmes conditions qu’avant la loi. En effet, il n’est pas interdit aux USA de s’assurer avec l’assurance santé de son choix, mais il faudra s’acquitter d’une pénalité qui pourrait augmenter dans les prochaines années en fonction des choix politiques.

En cas de non assurance (ou d’assurance non conforme) lors de la déclaration d’impôt, une pénalité devra être réglée. Elle sera de 2% du revenu annuel taxable ou au minimum 325$ par adulte et 162.50$ par enfant (plafond de 975 $ par foyer) en 2015, puis de 2.5% du revenu annuel taxable ou au minimum 965 $ par adulte et 347.50 $ par enfant (plafond à 2 085 $ par foyer)en 2016.

Les assurances homologuées « Obamacare » américaines

On distingue plusieurs types d’assurances santé homologuées aux USA.
Les assurances « On Market » qui ont un coût raisonnable car elles reçoivent un subside de l’État. Le réseau est très limité pour ces assurances et généralement seuls les gros hôpitaux publics sont référencés.
Ces plans sont destinés aux ménages à faibles revenus et peuvent être souscrits par internet sur le MarketPlace à des dates pré-établies.

Les assurances « Off Market » sont plus chères mais permettent d’avoir accès à un réseau médical quasi illimité. Ces contrats ne sont pas subventionnés mais offrent une couverture bien plus large, que ce soit en termes de médecins ou de remboursement.

A retenir sur les assurances santé américaines

Les assurances compatibles « Obamacare » présentent cependant quelques spécificités auxquelles les européens et particulièrement les français expatriés ne sont pas habitués.

Le réseau est un premier écueil. Il faut bien se renseigner sur les hôpitaux et médecins autour de vous qui pourront vous accueillir en conformité avec votre assurance, sinon il faut s’attendre à une note très salée.
Un autre point faible est la persistance des deductibles, et autres co-insurance ou co-payment. En effet, ce n’est pas parce que l’on est assuré que tout sera pris en charge à 100%. Il faut généralement prévoir de dépenser quelques milliers de dollars avant d’espérer commencer à être remboursé, et il restera toujours une petite partie des soins à sa charge (entre 10 et 30%).
Enfin, ne tombez pas malade en dehors des USA, vous ne serez pas couverts! L’assurance ne vous remboursera qu’en cas de soins reçus aux États-Unis.

Les solutions AzurExpat

complementaire CFE OBAMACARE

Pour les français qui souhaitent une couverture internationale performante avec un remboursement maximal, la Caisse des Français de l’Étranger plus une complémentaire homologuée est une bonne solution. La CFE seule n’est pas homologuée par l’administration américaine.
AzurExpat propose un contrat complémentaire à la CFE exclusif qui permet d’être en conformité avec la loi « Obamacare », tout en profitant d’une couverture internationale, d’un réseau médical de plus d’1 million de praticiens et hôpitaux sur tout le territoire américain, et d’une prise en charge élevée des frais de santé. La complète intégration avec la Caisse des Français de l’Étranger permet à la fois une adhésion simultanée à la CFE et à la complémentaire en ligne. Si vous êtes déjà adhérent de la CFE avec ou sans complémentaire, l’adhésion est également possible en ligne en renseignant simplement votre numéro d’assuré et en joignant votre attestation de couverture scannée.

Grâce au guichet unique, vous n’avez qu’un seul interlocuteur et un seul envoi à faire pour vos demandes de remboursement. De plus, vous profitez du 1/3 payant chez tous les praticiens affiliés au réseau médical aux USA, ce qui permet d’éviter d’avancer des frais parfois élevés. Consultez ici les nombreux praticiens proches de chez vous. Enfin, vous bénéficiez du service client personnalisé AzurExpat et d’un service de conciergerie multilingue 24/7 pour rechercher un professionnel, organiser vos consultations ou vos hospitalisation, ou pour faire vos demandes de pré-autorisation.

Pour demander votre devis gratuit et sans engagement cliquez sur le bouton.

DEVIS GRATUIT
8 octobre 2014

Assurance Schengen : Obtenir une attestation pour visa Schengen

Blog expatrié

Assurance Schengen : Comment obtenir une attestation pour le visa Schengen ?

Une assurance voyage incluant une assistance rapatriement est obligatoire pour la délivrance d’un visa pour voyager dans l’espace Schengen. Le rôle de la compagnie d’assurance voyage est de couvrir le voyageur en lui délivrant une attestation d’assistance y compris pour la couverture de soins de santé.

La Convention Schengen

La Convention Schengen prévoit la suppression du contrôle des identités aux frontières entre les pays signataires. Ce territoire sans frontières est généralement appelé la zone Schengen (du nom du village de Schengen au Luxembourg, où l’accord a été signé en Juin 1985).

Aujourd’hui, les pays signataires de la pratique d’une politique commune en matière de visas exercent un contrôle plus fort sur les frontières des pays voisins ne figurant pas dans l’espace. Bien qu’il n’y ait en théorie pas de contrôle des frontières au sein de la zone Schengen ils peuvent être créés sur une base temporaire si ils sont nécessaires pour maintenir l’ordre public ou la sécurité nationale. Désormais, les ressortissants étrangers ayant un visa pour l’un des pays membres peuvent circuler librement à l’intérieur de la zone Schengen.

Cet espace Schengen est composé de l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, Espagne, Estonie Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-bas, Pologne, Portugal, Slovénie, Slovaquie, Suède, République tchèque.

Les caractéristiques du visa Schengen

Les Accords Schengen sont destinées à la libre circulation des personnes au sein de l’espace Schengen. Par conséquent toute demande de visa Schengen délivrés par un État membre des accords de Schengen est valable pour l’ensemble du territoire Schengen.

Ce visa permet l’accès au territoire des quinze pays. Il est délivré pour une présence maximale de 90 jours sur 6 mois.

Tout étranger résidant légalement dans l’un des États Schengen peut faire de courts séjours dans un autre État Membre dans la mesure où il est titulaire d’un passeport reconnu par tous les pays de la zone ainsi que d’un permis de séjour Schengen délivrés par les autorités compétentes de son pays de résidence.

Différents types de visas Schengen

Visa  Transit:

Ce visa vous permet de vous rendre d’un pays tiers (non-espace Schengen) vers un autre pays tiers (à l’exception de Schengen) à travers le territoire des états Schengen, chaque transit ne pouvant excéder une période de cinq jours.

Validité : 1 à 5 jours

Nombre d’entrées autorisées pendant cette période: une ou deux entrées

Visa transit aéroportuaire:

Ce visa vous permet de passer à travers la zone de transit international d’un aéroport Schengen sans accès à son titulaire le territoire des pays de l’espace Schengen.
Validité: selon la longueur du voyage

nombre d’entrées autorisées pendant ce temps: 1 ou 2 entrées

Visa Court séjour:

Ce visa vous permet de vous rendre à l’un ou plusieurs des pays Schengen (y compris la France) pour une période de moins de 90 jours, et pour des raisons diverses (tourisme, shopping, voyages d’affaires, une visite à la famille,…).

Séjour: 1 à 90 jours (plus de 6 mois)

Nombre d’entrées autorisées pendant cette période de cette période: 1 entrée ou à entrées multiples

Visa Circulation:

Ce visa peut être accordé pour les résidents du Royaume-Uni pour faire plusieurs voyages au cours de l’année pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Validité: de 1 à 90 jours tous les six mois pour une période de 1 à 3 ans.

Nombre d’entrées autorisées pendant ce temps : multiples

Comment obtenir un visa Schengen

il faut d’abord déterminer le pays de destination principale dans l’espace Schengen. Cet élément définit en effet l’État responsable pour le traitement d’une demande de visa et, par conséquent, l’ambassade ou le consulat dans lequel vous devez déposer une démarche administrative. Si vous voulez visiter plusieurs pays de l’espace Schengen, vous devez formuler votre demande de visa à l’ambassade du pays où vous allez passer votre première entrée dans l’espace Schengen.

La de demande de visa Schengen doit être adressée à l’ambassade ou au consulat de l’autorité compétente. La demande est faite au moyen d’un formulaire harmonisé, lequel doit accompagner votre passeport et le cas échéant les documents qui décrivent l’objet et les conditions du séjour envisagé (le but du voyage, la durée du séjour, les moyens d’hébergement). Vous devez produire également la preuve de vos moyens de subsistance, c’est-à-dire les ressources financières par lesquels vous avez à couvrir, d’une part, le coût de la vie en raison de sa durée et l’endroit où vous voulez vivre et, d’autre part, le coût de votre retour à la maison. Certaines ambassades ou consulats souhaitent mener un entretien personnel avec le demandeur, notamment pour évaluer les motifs de voyage qui constituent la raison d’être du visa demandé.

Enfin, le voyageur doit disposer d’une assurance qui couvre 30 000 euros des frais de rapatriement de la santé et les soins médicaux d’urgence qui peuvent survenir pendant votre séjour. La preuve de cette assurance voyage, l’attestation d’assistance rapatriement, devra être fournie, pour obtenir la délivrance de ce visa Schengen.

7 octobre 2014

Expatrié ou Voyageur – Pourquoi recourir à une assurance internationale ?

Blog expatrié

Pourquoi avoir recours à une assurance internationale durant votre expatriation ?

Vous rêvez de voyager pour découvrir d’autres horizons ou vous envisagez de partir pour les besoins de votre entreprise. Quel que soit votre projet international, vous aurez probablement besoin d’une protection sociale pour couvrir les dépenses médicales imprévues, souvent plus coûteuses à l’étranger qu’avec le régime de sécurité sociale français. Par conséquent, il est nécessaire de faire le choix d’une assurance santé expatrié.

Fonctionnement d’une assurance expatrié

Quand une personne quitte son pays pour vivre à l’étranger, il ne bénéficie pas de la même couverture santé qu’avec l’assurance maladie obligatoire française. Expatrié est un statut généralement exonéré de souscription à une protection sociale de son pays d’accueil, avec des exceptions pour certaines régions (Suisse, Etats-Unis..). Pour être un expatrié assuré dans votre pays de destination, il est possible de souscrire une assurance complémentaire pour bénéficier de la même couverture qu’un résident français. Cette assurance couvre généralement les soins courants, les accidents avec hospitalisation et/ou la vieillesse. Concrètement, vous envoyez vos factures de soins de la compagnie d’assurance-santé qui vous rembourse; ou tout simplement vous pouvez utiliser le tiers payant sans avance de frais dans un réseau médical de votre pays d’expatriation.

Comment choisir entre assurance expatrié et assurance voyage?

Les produits d’assurance pour expatriés sont destinés en principe à toutes les personnes vivant dans un pays étranger pour une période supérieure à 3 mois. Il est adapté pour les professionnels ainsi que pour les particuliers. Si par exemple, vous êtes un employé d’une filiale locale d’entreprise domiciliée en France, c’est à votre employeur de couvrir votre assurance à l’étranger. A défaut, il est possible de souscrire une assurance maladie privée individuelle. Vous pouvez également y recourir si vous êtes étudiant ou vivant à l’étranger (retraites, long séjour, tour du monde…). A contrario, dans le cas d’un séjour professionnel de courte durée ou un séjour touristique de moins 3 mois, en règle générale, il est recommandé de prendre une assurance voyage.

Azurexpat, par son positionnement en courtage d’assurance santé pour expatrié indépendant et grâce à ses partenariats avec plusieurs compagnies d’assurances recherche pour les non-résident la meilleure couverture possible (y compris les situations spécifiques: Assurance PVT ou VVT pour séjourner en Australie ou au Canada en Permis Vacances Travail ou Visa Vacances Travail (Working Holiday Visa), couverture Schengen pour les étrangers aqui arrivent en Europe avec un visa de type Schengen ou enfin l’assurance pour vos départs en vacances à l’étranger, tels que l’assurance bagages, assurance annulation, ou la prise en charge du rapatriement.